cours-particuliers-à-domicile-soutien-en-formation-social-sanitaire-paramedical
2018/2019 - COURS PARTICULIERS - CORRECTION ECRIT A DISTANCE - Tél. 07.82.63.13.99
2018/2019 - COURS PARTICULIERS - CORRECTION ECRIT A DISTANCE - Tél. 07.82.63.13.99 

Assistant de service social

PREPA C.S.P propose des cours particuliers à domicile pour vous aider à préparer le concours d'Assistant de Service Social (épreuves écrites et orales).

Besoin d'aide durant votre formation, pour vos écrits ou pour construire votre VAE d'Assistant de Service Social ?

Sommaire :

 

- Quelques mots sur le métier d'Assistant de service social

- Les conditions d'accès à la formation d'Assistant de service social

- Le CONCOURS D'ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL

- Besoin de soutien pendant votre formation d'Assistant de service social

- La VAE pour le DEASS

- Les débouchés et les évolutions de carrière 

Quelques mots sur le métier d'Assistant de service social

L’assistant de service social est le pivot des services sociaux français. Il est le premier interlocuteur des personnes en difficulté, que ces difficultés soient sociales, familiales, financières, scolaires ou médicales. À ce titre, il évalue des situations souvent critiques et oriente les intéressés dans les dispositifs sociaux en visant en priorité leur autonomie et leur insertion sociale.

 

Pour ce faire, il écoute, soutient, accompagne, conseille ou oriente les personnes en fonction de leurs demandes et de leurs besoins. Son travail repose sur la notion de relation d'aide et sur une méthode précise lui permettant de recueillir les données nécessaires à la compréhension de la situation, d'analyser la demande, d'établir un plan d'action et d'évaluer le résultat de ses interventions.

 

Durant sa carrière, il rencontrera des usagers dont chaque situation est unique, sera confronté à des problématiques parfois complexes, mettra en œuvre un travail de partenariat avec différentes institutions. C'est la raison pour laquelle sa formation de base s'attarde non seulement sur l'acquisition d'une méthodologie d'intervention, mais également sur l'apprentissage de différents champs de connaissances (par exemple, les sciences humaines, la santé, le droit, les différents dispositifs d'action sociale). Ses connaissances doivent être variées et régulièrement mises à jour. Comme beaucoup de travailleurs sociaux, l'assistant de service social a ainsi une culture professionnelle « ouverte » qui lui permet d'envisager la globalité de la situation des personnes qu'il rencontre.

 

Spécialiste des dispositifs sociaux, l’assistant de service social s’inscrit dans un réseau d’acteurs locaux : juges, mandataires judiciaires à la protection des majeurs, éducateurs, voire médecins et psychologues. Sa connaissance des rouages de l’administration lui permet d’intervenir en urgence sur des expulsions de logement ou des coupures d’électricité, aussi bien qu’à exécuter en concertation des décisions lourdes, comme le retrait d’un enfant à une famille.

 

Ces dernières années, le métier s’est ouvert à des préoccupations collectives. L’assistant de service social est de plus en plus souvent impliqué dans des actions de développement social local conduites dans les quartiers au titre de la politique de la Ville. Il peut aussi animer des groupes en difficulté dans des cités ou des foyers en organisant un programme de rencontres. Dans certains services, son intervention l’amène parfois à travailler en binôme avec un éducateur de rue ou un infirmier psychiatrique pour se rendre à la rencontre d’un public en grande exclusion.

 

La profession d'assistant de service social est une profession réglementée : le titulaire du diplôme, ou d'un titre équivalent, doit s'inscrire sur une liste départementale (art. L411-2 du CASF) dressée par le représentant de l'État (DDCS). Ne peuvent en effet l’exercer que les titulaires du DEASS (diplôme d’état d’assistant de service social). Tenu au secret professionnel, l’assistant de service social bénéficie en outre d’un code déontologique mis en place par l’association nationale des assistants sociaux (ANAS) en 2004. Il est à noter que ce code de déontologie a une valeur morale mais il n'a aucune valeur juridique, contrairement au secret professionnel et ses dérogations.

Les conditions d'accès à la formation d'Assistant de service social

Devenir assistant de service social suppose un fort appétit pour les relations humaines, en même temps qu’une conscience sociale aiguë. Mais l’assistant de service social doit aussi faire preuve de pédagogie et de fermeté pour convaincre une personne de la nécessité de suivre un plan d’aide. La détermination, la rigueur, un solide sens de l’organisation, ainsi qu’un bon équilibre personnel, sont donc les conditions essentielles à l’exercice de ce métier.

 

Pour préparer le diplôme d’État d’assistant de service social (DEASS), le candidat doit être titulaire, soit du baccalauréat (ou d’un titre admis en dispense du baccalauréat pour la poursuite des études dans les universités), soit d’un diplôme professionnel du secteur sanitaire ou social au moins égal au niveau IV.

 

Un candidat qui ne dispose pas de l’un de ces titres peut néanmoins être admis à la formation, à condition d’avoir réussi l’examen de niveau organisé chaque année par les DRJSCS pour les non-bacheliers âgés de 24 ans au moins, ou âgés de 20 ans et justifiant de 24 mois d’activité professionnelle. 


LE CONCOURS d'ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL (ASS) : Epreuve de français et des épreuves individuelles et en groupe.

Chaque centre de formation (ITS) organise son concours d'admission, c'est pourquoi on observe des différences dans les épreuves de sélection. Veuillez vous renseigner directement auprès de l'école pour vérifier les modalités de votre concours.



Première partie : les épreuves écrites d'admissibilité (de 3 à 4 heures) :

 

Une épreuve de français susceptibles de comporter : synthèse de documents à partir d'un dossier thématique, présentation d’un dossier, dissertation, commentaires de texte ou questionnaire sur un sujet traitant de problèmes de société et d'actualité, questionnaire de culture générale, tests psychotechniques de raisonnement logique.

Il vous faudra :

- Dégager les aspects essentiels du document de façon synthétique et concise ; et retraduire, à travers ces éléments, la démarche et la cohérence d'ensemble,

- Rédiger un commentaire personnel sur une idée extraite du texte qui sera indiquée.

Par exemple : le candidat devra analyser une situation familiale ou éducative, d’en dégager la problématique et de proposer des réponses permettant d’y répondre.

 

Une épreuve de culture générale : sous forme de QCM (questionnaire à choix multiples), questions ouvertes sur l'actualité socio-culturelle, sanitaire et sociale, politique et économique.

Cette épreuve est destinée à apprécier les qualités d’analyse, de rédaction et de synthèse du candidat, ainsi que son aptitude à dégager des solutions pertinentes.

L'obtention de la moyenne à cette épreuve ne détermine pas l'admissibilité ou non à la deuxième partie des épreuves.

 

C’est un concours, il faut donc se classer parmi les meilleurs pour participer aux épreuves orales.



Deuxième partie : Les épreuves orales

 

Un entretien individuel avec le jury (de 15 à 45 minutes selon l’école choisie) destinée à vérifier l’aptitude et la motivation du candidat et la pertinence du projet professionnel du candidat. L’entretien a lieu devant un jury composé d’un professionnel et d’un psychologue et/ou un formateur.

L’entretien vise à apprécier la maturité du candidat, ses capacités de communication, d’argumenter ses choix professionnels, sa curiosité à l’égard des problèmes de société, son engagement à entrer dans un processus de formation.

 

PREPA CSP propose des cours particuliers en face à face pour préparer votre concours à domicile avec un professionnel ou un enseignant qui maîtrise les exigences du concours d'ASS.

Besoin de soutien pendant votre formation d'Assistant de service social ?

Diplôme d’État de niveau III

 

La formation d’assistant de service social se déroule sur trois années, soit 3 650 heures sur une base de 35 heures par semaine. Elle se compose d’un enseignement théorique de 1 970 heures en centre de formation, et d’une formation pratique de 1 680 heures sur des sites professionnels qualifiants.

 

Chaque année un stage doit être effectué :

  • 1ère année : stage d'observation de 8 semaines
  • 2ème année : stage d'apprentissage de 20 semaines
  • 3ème année : stage d'autonomie de 20 semaines

En cours d’études, le futur assistant de service social aborde les grands domaines clés de l’intervention sociale : législation et politiques sociales, développement social, sociologie, psychologie, éthique, économie.

 

Les études sont réparties selon 4 domaines de compétences:

  • DC1 : intervention en service social : un dossier sur la communication professionnelle en travail social,
  • DC2 : expertise sociale : une épreuve de connaissance des politiques sociales,
  • DC3 : communication : la présentation et la soutenance d’un dossier de pratiques professionnelles
  • DC4 : politiques sociales et partenariat : la présentation et la soutenance d’un mémoire d’initiation à la recherche dans le champ professionnel.

Plusieurs épreuves par DC permettent de valider le domaine : il faut avoir la moyenne dans les 4 DC pour obtenir le Diplôme d'Etat d'assistant de service social : le DEASS. Ces épreuves sont réparties sur les 3 années de formation, cependant en 3ème année différents travaux doivent être rendus (Intervention Sociale d'Intérêt Collectif, Intervention Sociale d'Aide à la Personne, Mémoire de Recherche, Autoévaluation), ils sont examinés par un jury devant lequel l'étudiant doit soutenir ses travaux. Le métier d'assistant de service social ne peut être exercé que par une personne ayant obligatoirement le DEASS.

 

Le DEASS est accessible par la voie de la validation des acquis de l’expérience (VAE).

La VAE pour le DEASS

Le diplôme d’Etat d’Assistant de Service Social (DEASS) est désormais accessible par la voie de la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE).

 

La VAE pour l’obtention du DEASS concerne les personnes qui totalisent au moins une année en équivalent temps plein soit un total de 1607 heures d’activités professionnelles, salariées, non salariées ou bénévoles, dans le champ de l’intervention sociale et notamment lorsque ces activités ont trait à l’accueil, l’information et l’orientation des publics, ou encore au travail social de groupe. 

Peuvent être prises en compte sous certaines conditions les périodes de formation lorsqu’elles sont réalisées en situation de travail.

 

La démarche de VAE est une démarche complexe qui consiste à valoriser les activités au regard de référentiels de compétences spécifiques. Aussi nécessite-t-elle un accompagnement adapté, à la fois source d’enrichissement personnel et porteur de promotion sociale. En ce sens, PREPA CSP propose des rencontres individuelles en face à face pour vous permettre d'avancer sereinement dans la construction et la rédaction de votre livret 2.

Les débouchés et les évolutions de carrière

On compte près de 40 000 assistants de service social. Les forts besoins de recrutement manifestés dans l’ensemble du secteur social et médico-social expliquent que, 6 mois après leur formation, plus de 80 % des assistants sociaux sont en poste à temps complet. Les secteurs d’intervention les plus porteurs aujourd’hui sont ceux rattachés aux collectivités, notamment à travers la poursuite de la politique de la Ville.

 

Les débouchés

Les secteurs d’intervention sont extrêmement diversifiés. L’assistant de service social est présent dans les centres communaux d’action sociale, dans les services des Conseils généraux en charge des personnes âgées ou handicapées, dans les caisses d’allocations familiales. On le retrouve jusque dans les services de ressources humaines des grandes entreprises privées ou publiques. Mais l’augmentation des besoins sociaux fait que des domaines comme la protection de l’enfance ou l’aide aux publics en difficulté, majoritairement investis par les associations, deviennent aujourd’hui des terrains d’exercice privilégiés.

 

Les évolutions de carrière

Au bout de quelques années de carrière, l’assistant de service social peut accéder à des postes d’encadrement, tels que responsable de circonscription d’action sociale dans une collectivité publique, ou conseiller socio-éducatif dans la fonction publique territoriale. Après avoir suivi des formations complémentaires, il peut devenir mandataire judiciaire aux majeurs protégés, délégué aux prestations familiales, chef de service ou directeur d’un établissement, ou encore préparer le diplôme d’État d’ingénierie sociale (DEIS).

 

Les structures qui embauchent

Conseils généraux, communautés d’agglomération, mairies, centres communaux d’action sociale, établissements publics départementaux, centres hospitaliers, centres pénitentiaires, organismes de protection sociale, associations, établissements et services médico-sociaux et sociaux, entreprises privées ou publiques.

 

Source : ash

PREPA C.S.P

www.prepa-csp.fr
Tél. 07.82.63.13.99

prepas.csp@gmail.com
Du lundi au vendredi
De 9h à 18h.

Relecture, correction, amélioration de vos écrits à distance par mail.

Partout en FRANCE (et DOM-TOM), un service de proximité pour votre SOUTIEN SCOLAIRE et vos COURS PARTICULIERS à DOMICILE en 2017 et 2018

PREPA C.S.P bénéficie de la déclaration "Service à la Personne", de fait, la moitié des sommes versées par la personne est déductible de ses impôts, ou donne lieu à un remboursement par le Trésor Public si la personne n'est pas imposable, selon les dispositions en vigueur et sans aucune démarche de votre part.

Rejoignez notre équipe ?

Vous êtes un enseignant diplômé ou un professionnel expérimenté et vous souhaitez donner des cours ?

Envoyez votre candidature par mail à :

"prepas.csp@gmail.com"


Appel

Email