cours-particuliers-à-domicile-soutien-en-formation-social-sanitaire-paramedical
2017/2018 - COURS PARTICULIERS - CORRECTION ECRIT A DISTANCE - Tél. 07.82.63.13.99
2017/2018 - COURS PARTICULIERS - CORRECTION ECRIT A DISTANCE - Tél. 07.82.63.13.99 

Psychomotricien

Besoin d'aide pour préparer votre concours de psychomotricien ou en vue de l'obtention de votre DEP ?

Des cours particuliers sur mesure avec un professionnel ou un enseignant qui maîtrise les exigences de votre concours, de votre formation. Nos intervenants sont à votre disposition en fonction de vos besoins. En complément de votre travail personnel, les cours particuliers avec un professionnel ou un enseignant seront un atout supplémentaire pour votre préparation au concours ou pour vos études de psychomotricien.

Sommaire :

 

- Psychomotricien : réconcilier le patient avec son corps

- Compétences requises pour devenir psychomotricien

- Les épreuves du concours de psychomotricien (DEP) : biologie,..

- Un nombre de place limité pour l'entrée en formation

- La formation à l'IFP

- Lieux d'exercice et statut du psychomotricien

- Carrière et salaire du psychomot'

Psychomotricien : réconcilier le patient avec son corps

Le psychomotricien utilise le jeu pour rééduquer l'instabilité, les tics nerveux ou les troubles de l'orientation dans le temps ou dans l'espace de ses patients. C'est un métier sérieux et ludique à la fois.

 

Mettre des mots sur les maux

 

Sur prescription et sous contrôle médical, le psychomotricien rééduque les troubles liés à des perturbations d'origine psychologique, mentale ou neurologique. La thérapie psychomotrice intervient sur des dysfonctionnements du mouvement et du geste : tics nerveux, agitation, difficultés de concentration ou de repérage dans l'espace et le temps, maladies psychosomatiques.

 

Poser un diagnostic

 

Le psychomotricien évalue les capacités psychomotrices de son patient et cherche à identifier l'origine de ses difficultés. Pour cela, il prend le temps de dialoguer avec lui. Il établit un projet de soins et anime les séances de rééducation motrice.

 

Rééduquer

 

En travaillant sur le corps, le psychomotricien favorise une évolution psychique chez le patient susceptible de lui apporter un meilleur équilibre. La rééducation proposée prend différentes formes : gymnastique, expression gestuelle, relaxation... Et s'adapte aux différents publics. Avec les plus jeunes : jeux de ballon, créations en terre, chansons, danses... Avec les plus âgés : activités d'équilibre, travail sur la mémoire. Chaque séance, individuelle ou collective, vise à procurer au patient une aisance gestuelle et une sensation de bien-être physique.

Compétences requises pour devenir psychomotricien

De l'imagination

 

Le psychomotricien met au point toutes sortes d'activités physiques pour favoriser les mouvements, les gestes et l'expression corporelle. Il fait preuve d'imagination et conçoit des exercices de rééducation « à la carte » pour chacun de ses patients.

 

Plusieurs cordes à son arc

 

Le psychomotricien utilise tous les outils de communication à sa disposition : informatique, vidéo... Il a également recours aux arts plastiques, à la musique, au théâtre, à la danse... Il recherche en permanence des solutions et des techniques novatrices pour répondre au mieux à la diversité des troubles et des patients qu'il doit rééduquer.

 

Écoute et dialogue

 

De la patience, de l'écoute et du tact sont nécessaires pour obtenir l'adhésion active du patient et donc de meilleurs résultats. Surtout quand le psychomotricien soigne les troubles moteurs de jeunes enfants. Un solide équilibre (personnel et émotionnel) est également indispensable pour exercer ce métier dans de bonnes conditions. Face à des patients fragilisés, en difficulté avec leur corps, une attention bienveillante est de mise. La réussite d'une thérapie psychomotricienne repose aussi sur la qualité des entretiens préliminaires à la rééducation.

Les épreuves du concours de psychomotricien (DEP) : biologie, contraction de texte, tests psychotechniques..

Pour exercer ce métier, il faut être titulaire du diplôme d'État de psychomotricien.

Il se prépare en 3 ans, en institut de formation. L'accès se fait sur concours, directement après le bac (1 année de préparation est souvent nécessaire) ou après la PACES (première année commune aux études de santé).

 

Conformément aux dispositions de l'Arrêté du 23 Décembre 1987 relatif à l'admission dans les écoles préparant au diplôme d'Etat de psychomotricien, les épreuves du concours sont les suivantes :

 

- Une épreuve de biologie  (durée 2H, notée sur 20) portant sur le programme de 1ère et terminale scientifique ;

 

- Une épreuve de contraction de texte (durée 2H, notée sur 20) ;

 

Dans certains centres, d'une épreuve complémentaire d'admission de tests psychotechniques ou d'entretien.

 

La note zéro à l’une des épreuves écrites est éliminatoire. Lorsque deux ou plusieurs candidats obtiennent le même nombre de points, le rang de classement est déterminé par la note obtenue en biologie, puis par la note obtenue à l'épreuve de contraction de texte. En cas d'égalité des notes obtenues à l'ensemble des épreuves, le candidat le plus âgé sera classé avant les autres.

 

Le numerus clausus sélectionne les meilleurs pour l'entrée en formation. Dans tous les cas, beaucoup de candidats passent le concours après une année de préparation. Les cours particuliers en face à face permettent d'améliorer considérablement vos chances d'obtenir le concours.

Un nombre de place limité pour l'entrée en formation

Le numerus clausus des instituts de formation est publié chaque année au Journal Officiel (J.O).

 

Par exemple, l'arrêté de la ministre des affaires sociales et de la santé en date du 16 juin 2014, le nombre d’étudiants à admettre en première année d’études préparatoires au diplôme d’Etat de psychomotricien pour l’année scolaire 2014-2015 est fixé à 914, réparti dans les différentes régions comme suit :

 

 Alsace : 25 ;

 Aquitaine : 54 ;

 Basse-Normandie : 40 ;

 Haute-Normandie : 20 ;

 Ile-de-France : 390 ;

 Centre : 25 ;

 Limousin : 15 ;

 Midi-Pyrénées : 50 ;

 Nord - Pas-de-Calais : 70 ;

 Provence-Alpes-Côte d’Azur : 140 ;

 Rhône-Alpes : 60 ;

 La Réunion : 25.

 

Le nombre de places réservées aux sportifs de haut niveau dispensés du concours d’entrée en formation et défini à l’article 2 de l’arrêté du 26 août 2010 relatif aux dispenses d’épreuves accordées aux sportifs de haut niveau pour l’admission dans les instituts de formation en masso-kinésithérapie, en pédicurie-podologie, en ergothérapie et en psychomotricité est fixé à 10 par an pour l’admission dans les instituts de formation en psychomotricité.

La formation à l'IFP

En France, il existe un Diplôme d'État (DE) depuis 1974 (cf. décret no 74-112 du 15 février 1974).

 

Le DE est obligatoire pour exercer. La formation dure 3 ans (cours théoriques et stages). Il existe actuellement 12 instituts de formation en Psychomotricité (I.F.P.) en France, à Bordeaux, Lyon, Lille, Mulhouse, Toulouse, Limoges, Paris (2 écoles), Meulan-les-Mureaux, Marseille, Hyères, l'Ile de la Réunion. 

 

La formation à l’IFP doit permettre aux étudiants, tout le long de leur cursus, d’acquérir des connaissances théoriques en psychomotricité et en sciences médicales et humaines mais aussi de maîtriser des techniques psychomotrices et d’obtenir une disponibilité corporelle.

 

Les objectifs :

 

L’objectif de la première année, outre l’acquisition des bases fondamentales, est orienté vers le fonctionnement du sujet sain à tous les âges de la vie. Un accent particulier est mis sur la petite enfance : développement psychomoteur et stimulation psychomotrice. Deux stages pratiques sont prévus en crèche et en école maternelle.

 

La deuxième année a pour objet l’initiation aux méthodes cliniques d’évaluation, de bilan et de soins. Les stages longs (deux journées par semaine) et courts (15 jours), permettent aux étudiants d’accompagner un professionnel dans ses interventions.

 

La troisième année est orientée vers le processus de professionnalisation. La prise en charge psychomotrice des adultes et des personnes âgées est approfondie. Au cours des stages (identiques en durée à la 2de année), l’étudiant expérimente directement ses outils thérapeutiques. Les enseignements sont orientés vers les réalités professionnelles : déontologie, études de cas, projets thérapeutiques, synthèses.

Enfin, les épreuves du diplôme d’état permettent de juger l’étudiant dans une situation le plus proche possible de la réalité de l’intervention clinique. Le mémoire constitue la synthèse de l’application des connaissances acquises sur une question spécifique à la psychomotricité qu’il s’agisse d’un concept ou d’une question clinique.

 

L’organisation générale des études :

Conformément aux textes en vigueur, l’IFP propose un enseignement théorique, théorico-clinique et pratique répartit sur les trois années d’étude et organisé en modules.

 

Première année :

 

Six modules théoriques (712 heures) :

  • Santé publique, notions élémentaires de pathologie médicale, chirurgicale et de pharmacologie clinique, notions sur la pédagogie et sur le système scolaire et éducatif français ;
  • Anatomie ;
  • Physiologie neuro-musculaire et notions de neurophysiologie ;
  • Psychologie ;
  • Psychiatrie ;

Psychomotricité : un module pratique de psychomotricité, des stages d’information et d’observation (140 heures).

 

Deuxième année (645 heures) :

 

Cinq modules théoriques :

  • Anatomie fonctionnelle, physiologie et physiopathologie ;
  • Pédiatrie ;
  • Psychologie ;
  • Psychiatrie ;

Psychomotricité : Un module théorico-clinique de psychomotricité ; un module pratique de psychomotricité, des stages de psychomotricité (300 heures).

 

Troisième année (485 heures) :

 

Un module théorique :

  • Anatomie fonctionnelle ;
  • Législation, éthique et déontologie, responsabilité ;
  • Psychiatrie ;
  • Psychologie ;

Un module théorico-clinique de psychomotricité : un module pratique de psychomotricité, des stages de psychomotricité (300 heures).

 

LES STAGES

 

En première année (140 heures)

 

Il s’agit essentiellement de stages d’information et d’observation effectués en liaison étroite avec l’enseignement théorique et permettant à l’étudiant d’acquérir une bonne connaissance de l’enfant normal et de son développement de la naissance à l’âge de six ans. Ces stages se déroulent en crèche, halte-garderie, PMI, école maternelle et classe préparatoire. Un rapport de stage doit être rédigé par l’étudiant en prenant en compte la population observée, l’outil d’observation, les résultats de l’observation et les liens avec l’enseignement théorique et succinctement le fonctionnement de l’institution.

 

En deuxième année et en troisième année : 600 heures au total sur les deux années avec un minimum de 200 heures en seconde année.

 

Les stages doivent se répartir sur les deux années en relation avec la charge d’enseignement théorique et pratique de chaque année. L’étudiant doit effectuer deux types de stages :

 

  • Des stages d’approche des moyens d’évaluation et des conduites thérapeutiques des différents types d’institutions. Diverses classes d’âge sont couvertes par ces stages (durée 200 heures).
  • Un ou plusieurs stages d’initiation et d’apprentissage thérapeutique (durée 400 heures minimum).

Les stages sont accomplis sur des terrains de stage agrées par l’ARS. L’encadrement est assuré par des psychomotriciens ayant exercé pendant au moins 3 ans. L’ensemble des stages est préparé, suivi et évalué. L’institut a une démarche pédagogique auprès des maîtres de stages. La présentation des stages aux étudiants dans le cadre de l’enseignement théorique est obligatoire. La validation des stages est effectuée par l’Institut de Formation après avis du maître de stage consigné, dans le carnet de stage.

Lieux d'excercice et statut du psychomotricien

Surtout en centre de soins

 

Le psychomotricien intervient sur prescription médicale. Il travaille comme salarié dans les centres de rééducation et de réadaptation, les centres médico-psycho-pédagogiques, les centres de PMI (protection maternelle et infantile), les maisons de retraite, les centres d'aide par le travail, les services de psychiatrie...

L'activité libérale est possible, mais peu répandue : seuls 9 % des psychomotriciens ont choisi ce mode d'exercice.

 

Un travail d'équipe

 

Sa mission s'inscrit dans le projet global d'intervention établi pour un patient. Il travaille en étroite collaboration avec de nombreux professionnels de santé : médecins, psychologues, ergothérapeutes, masseurs-kinésithérapeutes, orthophonistes, infirmiers, éducateurs...

 

Des temps partagés

 

Il partage souvent son temps sur deux lieux de travail différents. Il peut, par exemple, assurer deux mi-temps : l'un dans un service hospitalier, l'autre dans un centre spécialisé ; l'un dans un centre médico-psycho-pédagogique, l'autre dans une maison de retraite. Sa pratique professionnelle s'en trouve diversifiée et enrichie. Les horaires sont réguliers, définis à l'avance en concertation avec l'équipe de soins.

Carrière et salaire des Psychomot'

Salaire

 

- Salaire du débutant : A partir du Smic (pour salarié de la fonction publique).

 

Intégrer le marché du travail

 

- Sans souci côté emploi

 

À ce jour, on compte environ 9 300 psychomotriciens en exercice. Les jeunes diplômés sortant des instituts de formation ne rencontrent guère de difficultés pour trouver un emploi.

 

- Des passerelles pour évoluer

 

Après une expérience professionnelle de quelques années, les psychomotriciens peuvent préparer en 1 an le diplôme de cadre de santé qui leur permettra d'enseigner ou d'encadrer un service hospitalier. Ils peuvent aussi utiliser les passerelles qui ont été établies avec des métiers proches. Les titulaires du diplôme de psychomotricien sont ainsi autorisés à rejoindre directement la 2e année de préparation au diplôme d'État de masseur-kinésithérapeute et au diplôme d'État d'ergothérapeute.

 

- Se spécialiser

 

La plupart des psychomotriciens poursuivent leur carrière dans leur domaine. Certains choisissent de se spécialiser sur des techniques particulières. Très riche et diversifiée, l'offre de formation continue permet aux professionnels d'élargir leurs compétences.

PREPA C.S.P
Tél. 07.82.63.13.99

prepas.csp@gmail.com
Du lundi au vendredi
De 9h à 18h.

Relecture, correction, amélioration de vos écrits à distance par mail.

Partout en FRANCE (et DOM-TOM), un service de proximité pour votre SOUTIEN SCOLAIRE et vos COURS PARTICULIERS à DOMICILE en 2017 et 2018

PREPA C.S.P bénéficie de la déclaration "Service à la Personne", de fait, la moitié des sommes versées par la personne est déductible de ses impôts, ou donne lieu à un remboursement par le Trésor Public si la personne n'est pas imposable, selon les dispositions en vigueur et sans aucune démarche de votre part.

Rejoignez notre équipe ?

Vous êtes un enseignant diplômé ou un professionnel expérimenté et vous souhaitez donner des cours ?

Envoyez votre candidature par mail à :

"prepas.csp@gmail.com"


Appel

Email