cours-particuliers-à-domicile-soutien-en-formation-social-sanitaire-paramedical
2018/2019 - COURS PARTICULIERS - CORRECTION ECRIT A DISTANCE - Tél. 07.82.63.13.99
2018/2019 - COURS PARTICULIERS - CORRECTION ECRIT A DISTANCE - Tél. 07.82.63.13.99 

T.I.S.F

PREPA C.S.P vous accompagne à votre domicile ou à distance pour vous préparer le concours de T.I.S.F (épreuves écrites et orales).

Besoin d'aide durant votre formation, pour vos écrits ou pour construire votre VAE T.I.S.F ?

Sommaire :

 

- Quelques infos sur l'histoire et le métier..

- Le concours de TISF : culture générale et aptitudes relationnelles

- La formation TISF entre enseignements théoriques et stages

- Déroulement du parcours VAE pour l'obtention du DE TISF

- Les évolutions de carrière du TISF

- Référentiel d'activités TISF

- Référentiel de compétences du TISF

Quelques infos sur l'histoire et le métier de Technicien d'Intervention Sociale et Familiale

On comptait en 2012 environ 12 000 techniciens de l’intervention sociale et familiale. Les services employeurs sont pour la majorité des services associatifs d’aide à domicile, puisque 90 % des TISF travaillent auprès des familles. Longtemps stable (8 000 TISF en 2004), le métier connaît toutefois un regain de dynamisme avec les besoins révélés dans les établissements sociaux ou médico-sociaux (foyers de l’enfance ou résidences pour personnes âgées, par exemple). Six mois après leur formation, la plupart des diplômés sont en poste.

 

Le champ d’intervention du TISF est vaste. On le rencontre dans les services d’action éducative en milieu ouvert (AEMO), dans les services d’accompagnement à la vie sociale (SAVS), dans des collectivités territoriales pour intervenir dans des situations relevant de l’action socio-éducative, comme dans les services d’aide sociale à l’enfance. Sa présence est également de plus en plus appréciée auprès des demandeurs d’asile ou des usagers des centres d’hébergement et de réinsertion sociale.

Héritiers en droite ligne des travailleuses familiales du milieu du 20e siècle, les techniciens d’intervention sociale et familiale conservent de cette origine leur vocation à intervenir au domicile familial. Leur mission s’est toutefois élargie et précisée au fil des évolutions de leur formation.

 

Le TISF ne peut être confondu avec une aide à domicile. Son champ d’action est clairement centré sur les difficultés de la famille. Il peut être dépêché en soutien à des parents placés dans l’impossibilité temporaire de faire face au quotidien, en cas par exemple d’hospitalisation d’une mère célibataire ou de survenu d’un handicap. Il peut également intervenir dans le cadre de la protection de l’enfance – sous mandat d’un assistant de service social ou des services de justice – pour des situations de maltraitance, en cas de divorce difficile, ou pour encadrer les droits de visite de parents qui se sont vus retirer la garde de leur enfant.

 

Sur la base d’un plan d’intervention construit avec l’ensemble des acteurs qui interviennent auprès de la famille, le premier objectif d’un TISF est d’aider les membres du foyer dans les actes de la vie quotidienne (ménage, repas, aide à la toilette, aide aux devoirs…). Pédagogue, il conseille en matière de gestion du budget quotidien et transmet des savoir-faire. Avec des personnes en voie de marginalisation, son action se double d’un soutien à l’insertion et à l’exercice de la citoyenneté, notamment en délivrant des informations sur les droits et les devoirs et en contribuant à la mise en œuvre d’actions individuelles ou collectives. Avec des parents fragilisés, il peut accompagner l’exercice de la fonction parentale, par exemple en aidant à accueillir et à prendre soin du nourrisson.

 

Autant de compétences qui expliquent que ce travailleur social est désormais couramment associé aux politiques d’insertion sociale développées par les associations d’aide aux familles en difficulté ou aux demandeurs d’asile.

Le concours de TISF : Technicien d'Intervention Sociale et Familiale (DETISF)

S’impliquer dans le quotidien de familles ou de personnes en difficulté n’est pas anodin. Il s’agit d’un métier (presque exclusivement féminin) qui nécessite du tact, un fort intérêt pour la relation d’aide, en même temps qu’une capacité à s’extraire des situations pour conserver la neutralité du travailleur social. La faculté d’adaptation à des situations très diverses et un bon équilibre personnel sont donc indispensables.

Les épreuves du concours de Technicien d'Intervention Sociale et Familiale (DETISF)

Aucun diplôme n'est exigé pour accéder à la formation, mais chaque établissement de formation organise des épreuves d'admission d’un niveau Bac qui comprennent :

 

Une épreuve écrite pour apprécier le niveau de culture générale et la qualité d'expression du candidat.

 

Une épreuve orale pour évaluer les motivations et les aptitudes relationnelles du candidat. : Maturité, esprit critique, capacités à vous remettre en cause sont autant d'élément que vous devez être capable de mobiliser pour cette épreuve. Cette épreuve vise à vérifier les aptitudes et intérêt pour la profession du candidat.

 

Les candidats titulaires d'un diplôme au moins de niveau IV peuvent être dispensés de l’épreuve écrite d’admission.

La formation TISF : entre enseignements théoriques et stages

Diplôme d’État de niveau IV

 

La formation préparant au diplôme d’État de Technicien d’intervention sociale et familiale (DETISF) est dispensée, de manière continue ou discontinue, sur une période de 18 mois en formation initiale à 24 mois en situation d’emploi.

 

Elle comporte 950 heures d’enseignements théoriques et quatre stages pratiques d’une durée totale de 33 semaines. Des dispenses et des allégements de formation sont accordés aux titulaires de diplômes professionnels de niveau IV et V du secteur sanitaire et social.

 

En cours de formation, le futur technicien de l’intervention sociale et familiale approfondit les six grands aspects du métier :

 

  • Conduite de projet d'aide à la personne.
  • Communication professionnelle et travail en réseau.
  • Réalisation des actes de la vie quotidienne.
  • Transmission des savoirs et techniques nécessaires à l'autonomie des personnes dans leur vie quotidienne.
  • Contribution au développement de la dynamique familiale.
  • Accompagnement social vers l'insertion.

L’examen final comprend six épreuves en lien avec chacune de ces fonctions.

Déroulement du parcours pour l'obtention du DE TISF par la VAE

Le DETISF est également accessible par la voie de la validation des acquis de l’expérience (VAE).
 

Le décret n°2006-250 du 1er mars 2006, l'arrêté du 25 avril 2006  et la circulaire n°DGAS/SD4A/2006/374 du 28 août 2006 précise les modalités d'accès au DE TISF (niveau IV) par la validation des acquis de l'expérience.

 

Première étape :

 

Retirer le livret 1 de recevabilité et la notice d'accompagnement auprès du :

 

Agence de Services et de Paiement - Délégation Nationale VAE

15 rue Léon Walras - CS 70902

87017 LIMOGES Cedex 1

ou

sur le site : http://vae.asp-public.fr/

 

Critères de recevabilité :

 

  • avoir exercé une activité salariée, non salariée ou bénévole d'une durée totale cumulée de 1 an équivalent temps plein (la période d'activité la plus récente doit avoir été exercé au cours des 10 dernières années précédant le dépôt de la demande) en rapport direct avec le contenu du DE TISF ;
  • avoir exercé au choix au moins deux activités relevant de l'un des fonctions suivantes figurant au référentiel d'activités :
    • « élaboration, mise en œuvre et évaluation du projet individualisé » ;
    • « accompagnement vers l'autonomie de la personne dans les actes de la vie quotidienne » ;
    • « aide à l'insertion dans l'environnement et à l'exercice de la citoyenneté » ;
    • « participation au développement de la dynamique familiale ».

 

Dispense :

 

La dispense d'un domaine de formation entraîne la validation du domaine de compétence correspondant et donc la dispense de l'épreuve de certification s'y rapportant.

 

Deuxième étape :

 

Le candidat déclaré recevable remplit son livret de présentation des acquis (livret 2).

  • Dispositif de Droit Commun (24 heures maximum) ouvert à tous.
  • Dispositif de Soutien de Branche Associative Sanitaire et Sociale (parcours court : 100 heures, parcours long : 170 heures) réservé aux candidats dont l'employeur adhère à UNIFAF au titre du plan de formation.

 

Troisième étape :

 

Le jury peut valider tout ou partie du DE TISF au vu du dossier (livret 2) constitué par le candidat et d'un entretien. Il se prononce sur la maîtrise des connaissances, aptitudes et compétences référencées au sein des 3 domaines de compétences du référentiel professionnel du DE TISF.

En cas de validation partielle du DE TISF, le candidat dispose d'un délai de 5 ans pour obtenir, par formation modulaire ou expérience, les parties qui n'ont pas été validées.

Si vous souhaitez un coup de main supplémentaire pour la construction, la rédaction ou l'évaluation de votre livret 2, n’hésitez pas à nous contacter pour mettre en place des cours particuliers ou un accompagnement à distance avec un professionnel ou un formateur qui maîtrise les exigences de votre VAE (financement personnel).

Les évolutions du carrière du TISF

En suivant des formations adaptées, le TISF peut devenir conseiller conjugal et familial. Il peut également entamer une autre formation du secteur social tout en bénéficiant d’allégements ou de dispenses de formation équivalant à :

 

- 2 des 4 domaines de formation préparant au DE de moniteur éducateur,

- 1/3 de la durée de la formation préparant au DE d’éducateur de jeunes enfants,

- 1/3 de la durée de formation préparant au DE d’éducateur spécialisé.

Référentiel d'activités TISF

I - Elaboration, mise en œuvre et évaluation du projet individualisé

 

- Contribue à l'élaboration du projet d'établissement ou de service

- Communique avec les responsables de l'établissement ou du service et les autres intervenants

- Contribue à l'évaluation de la situation et des besoins de la personne ou du groupe

- Elabore un projet individualisé

- Met en œuvre le projet individualisé

- Evalue le projet individualisé

 

 

II - Accompagnement vers l'autonomie de la personne dans les actes de la vie quotidienne

 

- Réalise en suppléance ou aide à réaliser les activités de la vie quotidienne

- Transmet des savoirs faire et favorise leur apprentissage

- Accompagne les personnes dans l'appropriation de leur cadre de vie

- Assure la sécurité des personnes

- Conseille en matière de gestion du budget quotidien

 

 

III - Aide à l'insertion dans l'environnement et à l'exercice de la citoyenneté

 

- Informe les personnes sur leurs droits et leurs devoirs

- Oriente vers les structures compétentes

- Assure la médiation entre personnes, groupe de personnes, familles et institutions

- Accompagne les personnes dans leurs projets personnels (projets de vie, loisirs, vacances) ou professionnels

- Contribue à la mise en œuvre du projet d'insertion ou d'intégration

- Contribue à la mise en œuvre et au développement d'actions collectives

 

 

IV - Participation au développement de la dynamique familiale

 

- Accompagne et aide à l'exercice de la fonction parentale

- Aide les parents à accueillir et prendre soin du nourrisson

- Accompagne les personnes en fin de vie

- Accompagne la cellule familiale dans les situations de rupture, de modification importante de la vie ou de traumatisme familial et propose des actions adaptées

- Informe sur les mesures de protection juridique relatives aux personnes vulnérables

Référentiel de compétences du TISF

DC 1 : Conduite du projet d'aide à la personne

 

1.1. Evaluer la situation et les besoins de la personne

- Connaître les publics aidés : familles vulnérables, personnes handicapées, âgées ou en risque d'exclusion

- Connaître les dispositifs de prise en charge dont relève la personne

- Poser un diagnostic de situation, évaluer les potentialités de la personne autant que ses désavantages, déficiences et incapacités

- Savoir recueillir l'expression des attentes des personnes et la prendre en compte

 

1.2. Elaborer un projet individualisé dans le cadre d'objectifs définis

- Connaître la méthodologie d'élaboration du projet individualisé

- S'assurer de l'articulation du projet individualisé avec le projet d'établissement ou de service

- Savoir proposer et formuler un projet individualisé sur la base d'objectifs contractualisés

- Elaborer le projet individualisé en fonction des besoins de la personne et/ou d'une mission relevant d'un mandat

- Rechercher le consentement de la personne

 

1.3. Mettre en œuvre le projet individualisé

- Connaître les droits et obligations des personnes aidées et les respecter

- Connaître et respecter les règles liées à l'éthique, au secret et à la discrétion professionnelle dans le cadre des missions confiées

- Organiser son intervention et pouvoir hiérarchiser ses priorités d'action

- Mobiliser les compétences des personnes aidées et susciter leur participation

- Savoir mettre en œuvre des stratégies (environnement, ressources, contraintes,...)

- Savoir agir dans le cadre d'une mission relevant d'un mandat

 

1.4. Evaluer le projet individualisé

- Savoir évaluer ses méthodes pratiques et outils

- Savoir partager les analyses avec la personne et les partenaires

- Savoir impliquer les personnes dans l'évaluation de leur situation

- Pouvoir mesurer les attentes et la satisfaction des personnes à travers des indicateurs pertinents

- Evaluer les réponses apportées aux personnes en utilisant des outils et des procédures adaptées

- Savoir mesurer les écarts entre les attentes de la personne et les réponses apportées et en déterminer les causes

- Réactualiser le projet individualisé en conséquence

- Savoir préparer une fin d'intervention

- Savoir prendre du recul sur les pratiques professionnelles et les conceptualiser

 

1.5. Participer à la conception et à la mise en œuvre d'actions collectives

- Savoir repérer une problématique commune à un groupe et la traduire en projet d'action

- Savoir participer à l'élaboration ou initier des actions collectives

- Connaître les techniques d'organisation et d'animation de groupe

- Savoir mobiliser les personnes

- Savoir évaluer une action collective

 

 

DC 2 : Communication professionnelle et travail en réseau

 

2.1. Elaborer, gérer et transmettre de l'information

- Savoir sélectionner des informations

- Savoir traiter et conserver des informations

- Savoir actualiser ses connaissances

- Savoir utiliser les technologies de l'information et de la communication

- Savoir formaliser et restituer les éléments recueillis

- Savoir rendre compte de l'action au moyen de comptes-rendus oraux et écrits en les adaptant aux besoins des interlocuteurs

- Savoir formuler et argumenter des propositions

 

2.2. S'inscrire dans un travail d'équipe

 

- Pouvoir participer à l'élaboration du projet d'établissement ou de service

- Connaître les grandes orientations de l'action sociale et médico-sociale

- Savoir prendre en compte les évolutions des problèmes sociaux

- Pouvoir participer à la politique d'amélioration de la qualité engagée par l'établissement ou le service

- Savoir prendre et passer le relais à d'autres partenaires, même en urgence

 

2.3. Etablir une relation professionnelle

- Savoir se présenter et présenter son service

- Savoir (accueillir et) se faire accueillir au domicile des personnes

- Savoir favoriser l'expression

- Savoir adapter son mode de communication aux personnes aidées, (notamment à celles ne maîtrisant pas la langue française) et aux partenaires

- Savoir utiliser les techniques de communication

- Savoir gérer son implication personnelle

 

2.4. Assurer une médiation

- Connaître les principes généraux de la communication interpersonnelle

- Identifier les modes de communication des relations familiales, intergénérationnelles et des relations interculturelles

- Faciliter l'expression et les échanges entre personnes ainsi qu'entre personnes et institutions

- Savoir utiliser les techniques de gestion des conflits

 

2.5. Développer des actions en partenariat et en réseau

- Connaître les dynamiques institutionnelles

- Identifier les partenaires à solliciter et faire le lien avec son établissement ou service

- Pouvoir travailler au sein d'une équipe pluridisciplinaire

 

DC 3 : Réalisation des actes de la vie quotidienne

 

3.1. Réaliser en suppléance les actes ordinaires de la vie quotidienne

- Savoir réaliser les achats alimentaires

- Savoir élaborer des menus dans le respect des équilibres nutritionnels, des cultures et habitudes de vie, de l'âge ou de l'état de santé,

- Savoir entretenir le cadre de vie

- Savoir entretenir le linge et les vêtements

 

3.2. Contribuer au respect de l'hygiène

- Savoir prévenir et corriger les effets liés au manque d'hygiène

- Savoir agir pour la préservation de la santé

 

3.3. Favoriser la sécurité des personnes aidées

- Prévenir les accidents domestiques

- Repérer les sources d'insalubrité et proposer des solutions préventives et les mettre en œuvre

- Contribuer à l'aménagement de l'espace dans un but de confort et de sécurité

- Maîtriser les pratiques d'aide à la mobilité des personnes et leur approche ergonomique

 

 

DC 4 : Transmission des savoirs et des techniques nécessaires à l'autonomie des personnes dans leur vie quotidienne

 

4.1. Mettre en œuvre un programme progressif d'apprentissage

- Savoir mobiliser les potentialités de la personne et valoriser ses acquis

- Savoir mettre en œuvre une intervention éducative en utilisant des méthodes et des techniques pédagogiques adaptées

- Savoir transmettre à la personne la capacité d'évaluer elle-même ses réussites et ses besoins

 

4.2. Favoriser l'appropriation des actes du quotidien et du cadre de vie

- Permettre aux personnes d'intégrer la dimension sociale de l'habitat et du cadre de vie

- Faire des propositions de personnalisation de l'habitat

- Proposer des solutions pour l'aménagement et l'équipement du logement ou sa réorganisation

 

4.3. Conseiller sur la gestion du budget quotidien

- Connaître les principes de base de la gestion d'un budget quotidien

- Conseiller sur les achats courants

- Identifier les situations à risque de surendettement

 

 

DC 5 : Contribution au développement de la dynamique familiale

 

5.1. Aider et soutenir la fonction parentale

- Connaître les grandes orientations des politiques familiales et de la politique de l'enfance

- Etre en capacité d'informer les membres du groupe familial sur leurs droits et devoirs vis-à-vis des enfants et de la société

- Informer les enfants sur leurs droits et leurs devoirs

- Repérer les potentialités et les capacités du groupe familial et savoir s'appuyer sur les personnes ressources au sein de la famille

- Permettre aux parents de favoriser le développement global de l'enfant et de l'adolescent

- Connaître les besoins du nourrisson, de l'enfant et de l'adolescent

- Apprendre aux parents à prendre soin du nourrisson

- Repérer les signes de carence ou de retard dans le développement des enfants et des adolescents

- Participer à l'éducation et à la socialisation de l'enfant ou de l'adolescent

- Proposer des activités propres au développement de l'enfant

- Repérer les difficultés scolaires des enfants et participer au soutien scolaire

 

5.2. Accompagner la cellule familiale dans des situations de modification importante de la vie

- Repérer les conséquences d'une nouvelle situation familiale pour chacun des membres de la famille

- Proposer à la famille des modalités d'action adaptées à la nouvelle situation

- Accompagner les différents membres de la famille dans leur recherche d'un nouvel équilibre de vie

- Repérer les difficultés que peut rencontrer la cellule familiale lors de l'arrivée d'un enfant au foyer

- Participer à l'accompagnement des personnes en fin de vie et soutenir les autres membres du foyer dans la période qui suit le décès

- Aider la cellule familiale à envisager et préparer la période qui suit le décès.

 

5.3. Favoriser les situations de bientraitance et agir dans les situations de maltraitance

- Connaître les grandes orientations des politiques en matière de majeurs protégés et de protection de l'enfance

- Informer sur les mesures de protection juridique des personnes vulnérables

- Connaître les dispositifs de lutte contre la maltraitance

- Repérer les dynamiques intrafamiliales, alerter sur les situations de violence familiale ou de maltraitance et mettre en lien avec les institutions concourant à la protection de l'enfance ou des adultes

 

DC 6 : Accompagnement social vers l'insertion

 

6.1. Informer et orienter vers des services adaptés

- Connaître les droits et les libertés fondamentales des personnes

- Rappeler (et donner des repères) sur les lois et les règles sociales permettant à la personne ou au groupe de s'y inscrire en tant que citoyen

- Connaître les équipements et les services de proximité auxquels les personnes peuvent faire appel

- Connaître les prestations, les aides financières éventuelles et les conditions générales de leur utilisation

 

6.2. Accompagner les personnes dans leurs démarches

- Contribuer à l'émergence, à l'élaboration et au suivi de projets personnels ou professionnels.

- Identifier les critères inhérents à la faisabilité du projet des personnes

PREPA C.S.P

www.prepa-csp.fr
Tél. 07.82.63.13.99

prepas.csp@gmail.com
Du lundi au vendredi
De 9h à 18h.

Relecture, correction, amélioration de vos écrits à distance par mail.

Partout en FRANCE (et DOM-TOM), un service de proximité pour votre SOUTIEN SCOLAIRE et vos COURS PARTICULIERS à DOMICILE en 2017 et 2018

PREPA C.S.P bénéficie de la déclaration "Service à la Personne", de fait, la moitié des sommes versées par la personne est déductible de ses impôts, ou donne lieu à un remboursement par le Trésor Public si la personne n'est pas imposable, selon les dispositions en vigueur et sans aucune démarche de votre part.

Rejoignez notre équipe ?

Vous êtes un enseignant diplômé ou un professionnel expérimenté et vous souhaitez donner des cours ?

Envoyez votre candidature par mail à :

"prepas.csp@gmail.com"


Appel

Email